AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Apocryphe de Skelos
Nous vous informons que tous contenus, fan-fiction ou production artistiques posté sur notre forum est la stricte propriété intellectuelle de son créateur/rédacteur.
Aussi toute reproduction, partage ou utilisation de ces contenus sans autorisation directe de son créateur est proscrite !
Dans le cas où l'autorisation vous a été donnée, pensez à créditer l'auteur et à sourcer, merci d'avance.

Sur ce, bon jeu !



 


L'Aurore d'Ouroboros [Aventure]

 :: Rp :: Aventures hyboriennes :: Aventures Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 17 Avr - 22:30


Aventure, sénario semi-dirigé
MJs : Lhyrden/Noise Blasphemer


Lancement : 22.04.2018
STATUT : EN COURS


Pour cette aventure les joueurs seront laissés entièrement libre de leurs propositions et du mode de résolution de l'intrigue.
Cela demande aux joueurs d'être proactifs et riches de propositions, aucun des ADMIN ne sera dirigiste, à aucun moment. Il vous appartient de trouver les idées, de mener les enquêtes et de découvrir les informations au cours des RPs libres qui se présenteront entre les personnages. C'est à vous de trouver les solutions qui ne sont pas écrites ni prévues à l'avance. Par conséquent une proposition originale, inattendue ou imaginative donnant du jeu à un maximum de personnages aura de grande chances de réussir.

il est impératif, que vous fassiez remonter les indices et informations découverte aux MJs qui sauront vous aider à en tirer les conclusions en fonction de vos actions.

Seules quelques scènes "clés" seront "verrouillées", des points de passage narratifs concernant les résolutions des actions collectives. La encore, l'issu de ces scène n'est pas écrite, c'est l'environnement et le contexte qui sont préparé à l'avance. Les MJs n'auront donc aucune maitrise des résultats que vous obtiendrez ! En revanche ils vous servirons avec plaisir, les conséquences immédiates ou plus lointaines de ces actions.


Le lancement :
Le début de cette Aventure fait suite à sa première partie La Longue Nuit (c.f. Aventure : La Longue Nuit ). Elle raconte les suites directe du rituel de Matumbo. Comme la fois précédente, le lancement de fait dors et déjà de manière subtile par des indices disséminés au travers de scène RPs, l'intervention de certains personnages ou la réponse orientée à certaine de vos actions libre en RP. Tout ce que votre personnage proposera comme action personnelle pourra être utilisée par les ADMIN comme levier éventuel. Cependant il vous sera annoncé sur le forum que le scénario a commencé quand se sera le cas.
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Mar 17 Avr - 22:34
L'Héritage de Calenzhar :


Au désespoir, Yielka consulte la Voix des Mort au sujet d'un frère disparu Calenzhar. Les morts répondent par un rêve où la femme voit son frère au supplice entre les mains du maudit de Xullan. Elle le voit pratiquer un rituel et glisser sur la peau du Maitre de l'Espace et du Temps pour s'échapper. La femme est convaincue que son frère hyperboréen est en vie !

Presque au même moment, Chikere, la Fille du Sud, explore la maudite Xullan et découvre les fragments brisés d'une lame en glace noire. Elle tombe sur la cellule où un rituel a été pratiqué. Elle s'empare des précieux fragments et rentre auprès de son clan.

Les deux femmes échangent au sujet de Calenzhar et de son obsession pour la forge de la glace noire : la puissance du Vide figée dans le souffle d'Ymir ! Yielka raconte à Chikere que la forge a ouvert l'esprit de leur frère et que ce dernier a compris le Vide au travers de la forge ! Chikere décide alors de partir au nord afin de reforger l'épée de Calenzhar [ Voir : Chronique des Exilés : Journal Abandonné ]. La jeune femme rentre auprès de son clan après être parvenue à un résultat sublime, sa main guidée par le frère disparu, en esprit. L'épée est remise à Yielka la Tisseuse, Seigneur du Crépuscule d'Argent, qui s'en fait la gardienne jusqu'à que celle-ci lui trouve un porteur ou que rentre le frère disparu comme annoncé par la prophétie !

Mais Chikere décide de partir et c'est un homme qui rejoint le clan alors qu'il n'a compté que des femme depuis la disparition de Calenzhar le Faucheur, Chevalier du Vide Extérieur ! Argharna, le Chercheur de vérité est alors désigné comme futur porteur de l'héritage de Calenzhar mais est loin d'être prêt, c'est à peine un initié !

Ygväsdr trouve le journal à la forge du Temple du Givre et décide de le rapporter à Yielka afin qu'il soit rendu au clan des yogites. Depuis un moment les liens entre le Prophète du Gel et la maitresse du Chœur du Vide se resserrent et cette dernière est de plus en plus persuadée que l'union de leurs destinées personnelles est liée symboliquement à la Prophetie du Gel : l'union sacrée de la puissance du Vide figée dans le souffle d'Ymir.
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 26 Avr - 12:03
Ouroboros

Le frère est retourné à ses sœurs certes mais il semble qu'il amène avec lui un certains nombre de confusions.

Alors que Yielka aguerrissait péniblement du venin d'araignée qui avait infecté ses yeux, Calenzhar rédige la formule alchimique d'un remède "miracle" ! Sous les yeux médusés de Nesiris, il recopie une formule avec les mêmes codes et l'écriture de l’apothicaire ! Elle réalise qu'il s'agit d'une formule de remède qu'elle n'a pas encore inventé et comprend que Calenzhar vient de lui remettre la formule que la Nesiris du future inventera, pour la donner à Calenzhar qui la donnera à la Nesiris du passé !

Péniblement, avec son élocution sporadique, l'hyperboréen tente d'expliquer à qui a la patience de l'écouter qu'il a vu vu les Cycles, projeté dans le temps, et qu'il est renvoyé encore et encore à son point de départ afin de rouvrir les Portes ! Il évoque l’Éternité et les multiple tentatives, toutes soldées par des échec qu'il a du faire et aux quelles il a du assister avant d'être avalé à nouveau dans le temps et de recommencé, craché par la Bouche de la Folie ! La folie semble avoir brisé l'esprit de Calenzhar qui ne parvient plus à s'exprimer correctement mais recouvre petit à petit ses facultés à communiquer.

Cependant, quelque chose cloche avec le frère prodigue... D’abord Wynn avait remarqué le Vide infini de l’âme de Calenzhar qui émanait de lui lors de l'appel à l'esprit du loup ( c.f. Axe d'Intrigue : Le Dernier Voeux); puis lors du rituel de la lune de sang quelque chose d'incongru s'est produit, ne laissant aucune trace...

Alors qu'on s'acharne à réfléchir à une solution afin de ré ouvrir les Portes, quelque chose est proposé :
Calenzhar a pour mission de construire une tour colossale en glace noire afin d'exploiter à son maximum l’énergie du vide contenue dans le matériaux ! Pour cela, il lui faut de l'aide !
il présente ses plans d’architecte au clan du Barage et Rangnard et Wynn prêtent main forte. De même il reçoit l'aide de l'Hyrcanien Ganzorig en esclaves et en matériaux.

Selon Ygväsdr, il faut remettre la main sur le Recours de Kukulkan probablement enterré avec Gladius... La statuette abrite l'énergie d'un avatar de Set et pourrait bien servir à alimenter la tour.
Yielka suggère de reproduire la décharge d'énergie qui a déchiré l'espace et le temps sur le lieu d'invocation quand le rituel a échappé à Matubo, mais en contrôlant les flux cette fois ! La manœuvre est risquée.

Plus tard, lors d'une conversation, les yogites déclarent avec ferveur que "cette fois c'est la bonne". Selon l'expérience de vies multiples de Calenzhar, il semble que des détails aient changé dans le déroulement des évènements et que des points fixes dans le temps se soient révélés ! Ils sont désormais convaincu que tout ce qui s'est produit jusque là a un sens et que Yog avait prévu de conserver Calenzhar dans le Gouffre (c.f. Axe d'Intrigue : Une Bibliothèque sans étagère) afin de le renvoyer au bon endroit, au bon moment !

L’Égérie du massacre



Une occasion particulière s'arrose -beaucoup trop- au Lacs des Reflets. Ygväsdr, Thorgaros et Calenzhar remplis d'alcool et de morgue décident d'aller raider la Nouvelle Asagarth. Largement ivre, les hommes laissent la femme à sa mélancolie au lac et fondent sur la ville nordique ! Durant les combat Ygväsdr est blessé et Calenzhar prend un coup plus mauvais que les autres.
C'est alors qu'au dessus du village nordique apparait l'avatar du Dévoreur , comme sorti de nulle part ! Échappant à tout contrôle il terrasse, détruit et avale les âmes de ceux se trouvant dans la cité ! Les trois hommes échappant de justesse à la débâcle !
Hystérique, la femme coure nue dans la plaine à leur rencontre, se prosternant devant la vision de l'avatar du dieu qu'elle n'espérait plus sentir dans sa chair !

Ils réalise alors que Calenzhar est un réceptacle, un instrument ! L'hyperboréen avait désigné sa sœur comme étant le Passage et comprend avec l'aide de ses compagnons qu'il est lui-même la Porte : la garantie prise par le Maitre du Temps pour se sauver lui-même en Terre d'Exil, lui qui voit les cycles. Reste à trouver la clé !
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 3 Mai - 19:30
Les fils de la pureté renouvelée

En parcourant la lande au nord, certains se rendent compte que des groupes d'individus vêtus de bleu et d'or se sont installés près des Tours de Garde et du Passage de Griffedieu. Deux cabanes de bois, sommaires, flanquées de guerriers ont été découvertes. Dans les coffres et les caisses de stokage, on trouve des explosifs en quantités, parfois quelques bandages, soupe d’aloès ou festin de Mitra... Visiblement, il s'agit là de cellule de combattants fanatique au service d'un inquisiteur du culte de Mitra !

Goran et Wyn Mac Kenneoh découvrent à la cabane de la tour de garde la cellule d'un dénommé Aticus un ordre de mission signé de l'Inquisiteur Warin et un pamphlet sur le courage !


Ygväsdr met la main sur le même ordre de mission et sur une saga contant l'histoire d'un certain Snerd qui combattit un Draugr sur le lac de l’œillet.



Plus tard, les hommes du nord apprennent que la tour de Calenzhar a été victime de plusieurs attentat qui ont considérablement retardé son érection. Visiblement Pour les cellules mitrites, la fermeture des Portes est une excellente chose mais les investigateurs ne s'expliquent pas pourquoi !
Ils se mettent en tête de comprendre la légende du Draugr et l'endroit où le culte de Mitra fabrique ses explosifs... Il faut un laboratoire d'alchimie conséquent pour ça !
Ceci dit, une fâcherie pousse Yielka à partir et à rentrer au sud. Elle croise Ganzorig sur son départ ce dernier étant venu apprendre de Calenzhar l'art de bâtir avec la Glace Noire ! L'homme se joint aux expéditions des nordiques.

Alors qu'Ygväsdr va explorer les grottes à démons dont il est questions dans le courrier de l'inquisiteur mais fait choux blanc !
Les autres, en compagnie de Calenzhar, partent à la Nouvelle Asagarth espérant trouver plus d'informations sur la légende. Ils s'en prennent d'abord à un guerrier qui leur donne la contine qu'ils connaissent déjà sur l’ode au courage. Le guerrier voit sa fin sans avoir apporté grand chose aux groupe d'investigateurs ! Insatisfaits ils essaient d'attraper un Skald espérant que ce dernier leur donne des précisions au sujet de la créature mort-vivante de l'histoire.

Le groupe d'hommes composé désormais de Goran, Wynn, Ragnard et Ganzorig poursuivent leur quête de la légende. Le skald raconte l'Ôde au courage et la légende de Snerd l'Invincible mais les hommes ne sont pas satisfait. Il explique que s'ils veulent  toute l'histoire ils devront probablement retrouver la saga originale ! Lui ne la connaît pas mais leur raconte qu'il a appris ce texte d'un recueil lors d'une rencontre avec d'autres Skald. Il explique qu'autrefois, les Skald se rencontraient vers Isleciel.
Partant bille en tête à la poursuite de la légende, les hommes finissent par mettre la main sur le tombeau d'un Skald du nom de Svendrik Lame-Joyeuse auteur originel de la Saga du Draugr !



Descendant au sud, ils font une halte à l'Espoir de Muriella pour interroger la prosélyte. La femme semble en grand désaccord avec Warin. Ce dernier cherche à profiter du blocage des démon pour transformer la terre d'exil en eden. C'est de la folie selon elle, et ce n'est pas ce que demande la voie de Mitra ! Elle explique que Warin veut lui forcer la main pour qu'elle rassemble les adeptes et convertisse au nom des Fils de la Pureté Renouvelée !

Ennemis mortels

Ygväsdr revient au lac et se rend compte de l'absence de Yielka qu'il s'attendait à retrouver au lac. Alors qu'il fait usage de la rune pour prendre contact avec la femme il est pris d'une angoisse. Très vite, il ressent qu'elle est passée à tabac ! Il se précipite à la cité nordique pour trouver Calenzhar qui sait peut-être où elle se trouve ! L'hyperboréen lui dit qu'elle est rentrée au sud et le guerrier en blanc se précipite !

Une fois à la forteresse de Fabhcum Gorn, il convainc Thorgaros de venir à la rescousse de la sorcière ! Arrivés sur place les deux hommes trouvent un certains nombre de corps criblés de flèches, les porte de la villa ouvertes au bélier, l’intérieur en désordres avec partout des traces de lutte ! Il semble que la femme aie défendu chèrement sa liberté ! Rien n'a été volé ils sont donc certains que la mission visait bien à enlever la femme ! Sur les hommes on trouve des plantes du sud et un matériel sommaire, visiblement ils n'étaient que des bras. Thorgaros et Ygväsdr explorent la maison et interroge Danyo, l'esclave favoris de Yielka. Le serviteur est sous la table de la cuisine, terrifié. Il explique des des hommes en armes ont emmené la maîtresse et qu'ils venaient de la direction des sentinelles.

Très vite rejoints par Calenzhar, ils interrogent Arcos le voyageur qui a vu une équipée se charger de la femme qu'il connaît bien pour vivre à côté du Chœur du Vide depuis longtemps ! Il leur indique qu'ils sont partis vers l'Est en suivant la rive sud de l'oasis. Très vite ils tombent sur un rempart et Thorgaros fonce à l'assaut !
Le mur protège un jardin agréable et peuplé, une battisse humble et un temple dédié à Mitra ! Les hommes cherchent et très vite il trouvent une battisse secondaire ! A près avoir défoncé la porte il s'avère que c'est le laboratoire d'alchimie qu'ils cherchaient ! Mais pas de trace de la femme. Ils s'emparent des explosifs et décident de faire exploser la porte de la battisse principale ! Après une fouille rapide ils se rendent compte qu'elle a été emmurée vivante dans les fondations de la maison. Ils finissent pas détruire suffisamment les murs et le sol pour parvenir à la récupérée, assommée par les coups et les explosion et au bord de mourir de soif.

Apparemment l'inquisiteur avait trouver un moyen pour qu'elle meure en boucle et soit incapable de se réincarner dans la terre d'exil ailleurs que dans les murs de sa battisse... Hélas les explosions semble avoir soufflé le chef du culte et ce dernier a été pulvérisé. Alors qu'Ygvâsdr essaie de s'occuper de sa compagne Thorgaros rase le reste de la ruine à grand coup d'explosifs faisant disparaître par la même tous les indices qui auraient pu se trouver sur place !

A ce moment Calenzhar, Thorgaros, Ygväsdr et Yielka sont rejoints par Wynn, Ragnard et Goran... Peu d'informations sont échangée dans la confusion du moment et les esprits se bornent... Il faudra en reparler à tête reposée.
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Mai - 17:09
Mais où sont passés Aticus et Nazar ?

Jezara, l'Epouse de Mitra

Une femme se manifeste auprès des factions d'adorateurs de Mitra. L'inconnu se présente sous le nom de Jezarra et cherche du secours auprès de qui voudra l'aider à retrouver ses compagnons.
Parée d'une grande modestie et d'une humilité démonstrative elle réclame assistance afin de retrouver deux hommes : Aticus et Nazar.
Elle dit qu'elle doit les retrouver et qu'ils ont été séparé après la catastrophe ( Voir  RP/AVENTURES HYBORIENNES / AVENTURES / L'HONNEUR DE L'ELEPHANT) à cause de la Grande Magie des sorcières qui a tout balayé sur la terre d'exil.
Elle dit qu'elle est itinérante et qu'elle va de campements en campement là où son aide est requise pour aider aux soins et assister ceux qui sont dans le besoin.
Elle prend contact avec Aetius marcus Aurélius et avec Ermis, exposant l'importance de retrouver les siens. Ses interventions laissent une drôle d'impression et elle semble cacher ses véritables objectifs ou en tout cas met un point d'honneur à ne surtout avoir aucun comportement curieux.

Dawa chez les Sakalah

Dans le sud, Frigg les Rousse découvre un campement abandonné de longue date où il ne reste rien que les corps desséchés par le soleil et rongé par les charognard de deux esclavagistes. ceux-ci ont visiblement été tué lors d'une capture qui a mal tourné. L'esclave qui a été attrapé visiblement savait se battre et avait la tête dure !
Sur place, une note écrite par un homme ayant perdu la raison de façon évident, une épée en pierre et un ankh de Mitra.



C'est Malakat qui tombe en premier sur la plantation Sakalah et s’intéresse à ce qui s'est produit sur les lieux. Il apprend que Naphrys Sakalah a acheté avec peut-être un peu trop de hâte un esclave peu docile mais fort bien fait à son gout. Ce dernier, après avoir causé de nombreux soucis au marchand Aziz, a fomenté une révolte à la plantation avant d'être arrêté et jeté manu militari en prison !
A l'issue de son enquête Malakat parvient à trouver Nazar et à l'emporter dans sa demeure où il essaie de l'interroger.

Durant l'échange il s'avère que l'homme est fou et il est difficile de reconstituer son parcours! En revanche, il continue de faire référence à une étrange histoire et répète en boucle des rimes :
[Voir plus haut "Snerd l'Invincible"]

Brusqué par l'esclavagiste, Nazar craque et s'en prend à lui à mains nues. Malakat le tue et nul ne sait si Nazar a ressuscité ou non.


Peu de temps après, lors d'une exploration dans le nord, Belzyetha découvre un homme dépérissant dans une cellule de la maudite Xullan ! Elle l'interroge brièvement. Il se présente comme étant Aticus, le Lion de Mitra et déclare avoir échoué sa mission. Il explique que lui Nazar et Jezarra sont à la recherche d'un vieux texte et d'un mort-vivant, sur les ordres du Soleil. Aticus doit retrouver Jezarra et Nazar ! Il raconte aussi les disposition qu'a pris l'inquisiteur pour tenter d'éviter le cataclysme : attentat sur la Tour du Vide extérieur, enlèvement de la sorcière Yogite, tentative de destruction des temples païens. En se rendant à Xullan il espérait affronter le Draugr.

[Voir plus haut " ode à la bravoure, maudits soient les lâches]

Belzyetha fini par s'emporter alors que le serviteur de Mitra s'étend en considérations fervente au sujet de ce qu'il faut faire des sorciers... Elle lui enfonce son casque dans le crane à coup de masse.
Cependant, l'homme avait pris soin de recopier un morceau d'une légende nordique qu'il conservait sur lui.
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Mai - 19:33
La saga perdue

In memoriam

Après les confidences de Yielka au sujet de l'enquête menée par le Prophète du Gel, Wynn MacKenneoh et Turops, Goran se rend de nouveau au tombeau qu'il avait découvert avec Wynn avant la disparition de ce dernier. Il sait désormais que les Fils de la Pureté renouvelée sont à la recherche de quelque chose en liant avec les saga nordiques. Il se souvient qu'ils avaient trouvé des information dans les saga. Le tombeau est toujours là et semble avoir échappé aux outrages de la catastrophe. Cependant, la porte est fermé par une curieuse magie et seul le nom de celui qui y est inhumé à l'air de pouvoir l'ouvrir !

Impossible de se souvenir de celui qui est enterré là et aucun de ceux qui avaient ouvert le tombeau auparavant n'est désormais plus en vie...
Goran, accompagné de Yielka, Belzyetha et Sif Svanhildr partent à la recherche des sagas manquantes !

Le groupe trouve une troisième histoire traitant de la sorcière qui créa le Draugr, monstre démembré par Snerd ! Cependant aucune ne dit où se trouve les morceaux dispersé du Draugr ! Le groupe suppose alors qu'un indice supplémentaire doit certainement se trouver soit dans le tombeau mystérieux soit à l'endroit où la sorcière a été brûlée !

reste à savoir comment ouvrir la porte du tombeau dont l'épitaphe est "Souviens-toi de lui".
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Mai - 19:47
Les infiltrés

Assaut frontal
Ermis rencontre tour à tour l'Inquisiteur Warin à sa forteresse et Jezarra, sa main gauche. Il parvient à gagner la confiance de l'Inquisiteur qui cherche à le galvaniser pour soutenir sa croisade folle !

Une coalition se forme entre Ermis et Umbra cruenta pour défaire la forteresse de l'Inquisiteur Warin. Malheureusement, l'attaque frontale échoue après l'intervention d'un avatar de Mitra en faveur des fanatiques !
L'attaque est donc repoussée et ils optent pour une approche plus fine. Ermis permet à l'Araignée d’entrer dans la forteresse connaissant l'objet qui ouvre le passage d'une porte dérobée. En s'infiltrant l'araignée parvient à accéder aux notes de l'Inquisiteur. Elle prend connaissance de ses réflexions et de ses objectifs ! On y apprend entre autre chose qu'il a eu des interactions négatives avec la missionnaire Muriela et qu'il a tenté de saboter les plans du Chœur du Vide et du Prophète du Gel à plusieurs reprises !

L'Araignée apprend aussi qu'il cherche le rituel mis en place par une sorcière Pelisthim en exil et qu'il rassemble les saga nordique de la traque du Draugr. Ils apprennent aussi un certain nombre de chose sur l'organisation interne au culte. L'Araignée soupçonne sans l'ombre d'un doute que Jezarra n'est pas juste une none ni une missionnaire ! Depuis qu'elle a reçu une lettre de menace venant de Warin avant la catastrophe, elle refuse tout contact avec lui ou ses agents. Elle révèle également que certain des éléments les plus radicaux de son groupe ont rejoint l'inquisiteur.

Tandaji entreprend d'aller interroger Muriella et obtient de la chef de culte de précieuses informations. Il récolte ses impressions négative au sujet de Warin et de Jezarra. Elle dit que l'homme est fou et elle explique ce qu'est l’épouse Jezarra en vérité. Tandaji la questionne sur l'intervention de Mitra lors de l'assaut. Elle répond que la ferveur des Fils de la Pureté renouvelée est très forte !

Plus tard, la planque de Jezarra est découverte et oblige l’épouse à se retrancher dans la forteresse, abandonnant son obsession pour la sorcière de la légende sur les ordres de l'inquisiteur. On trouve une troisième version épinglée sur le mur.

[Voir plus haut : "Bon Jarl n'a pas ses braies aux chevilles"]

Après un court et brutal interrogatoire il ne reste bientôt plus grand monde et les carnet de Jezarra ne révèlent pas grand chose d'autre que son obsession pour la sorcière et son désire de retrouver Nazar et Aticus afin de rassembler les trois partie de la légende ! On trouve également un ordre de mission très clair de la part de Warin qui met en garde la femme contre la fascination qu’exerce la défunte sorcière !

La cabane des pécheurs

Goran découvre une cabane dans le sud, gardée par un homme où s'affairent des pêcheurs autours de paniers. Il prend renseignement et le garde fini par accepter de lui dire quelques informations. De toute évidence il s'agit d'un bureau de recrutement dont l'entrée est réservée à ceux qui ont prouvé qu'ils voulaient al destruction des vénérateurs de démons darfaris. Le garde révèle qu'il est possible de rencontrer un prêtre qui expliquera tout de ce qu'il faut faire pour rejoindre la cause. Lui-même n’est pas capable de donner des détail de catéchèse mais explique que pour la salut de l'âme du nordique, mieux vaudrait qu'il renonce au pécher au profit d'une vie laborieuse au service de Mitra.
La dessus le nordique préfère remettre cet entretien à plus tard.
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Mai - 20:07
N'est pas mort ce qui a jamais dort

Dernière demeure
Après son infiltration réussie, l'Araignée vient interroger le Corbeau sur "une sorcière Pelishtim". Yielka explique ce que c'est : ces sorciers shemites sont célèbres pour leur travaux au sujet de la vie éternelle. Probable qu'elle soit bien celle qui a créé le Draugr dont parle l'histoire !
Les deux femmes échangent au sujet de ce que l'Araignée a découvert dans la forteresse de l'inquisiteur ! L'autre femme l'éclaire sur les généralités liée à sa connaissance des religions autant que faire se peut, bien que le culte de Mitra soit un des cultes qu'elle connait le moins.

Si la sorcière yogite ne sait pas exactement où se trouve la dernière demeure forcée de la sorcière pelishtim, en revanche quand les femmes en viennent à parler du Draugr et des morts-vivants, cette dernière se souvient alors avoir aperçu des squelettes dans un lieu fort inhabituel, près du barrage, de l'autre côté de pointeglace. Les femmes s'y retrouvent et battent la campagne à la recherche de l'endroit ! L'Araignée finit par repérer une lueur glauque et en s'approchant des lieux, les morts-vivants se manifestent ! L'ambiance est pesante, le vent glaciale et une voix répète dans leur tête : "XADA-HGLA ! ZOD MANIS ZI BA ! ZIR ILE TEHOM QUADMANIA ! » La puissance de ces restes de dépouille semble croitre la nuit ! Yielka tente de traduire cela à la volée mais les conditions ne s'y prêtent pas et cela ne semble pas vouloir dire grand chose!

L'Araignée bat en retraite et fonce chercher son camarade Aetius. Au bout d'un long moment ils reviennent et les trois tentent d'approcher la lumière auprès de la tour écroulée. Un crâne est là et de lui semble émaner une force néfaste.
Quand l'Araignée touche le crâne, ce dernier semble siphonner sa force vitale lui envoyant des vision d'un brasier ! Cependant elle a le temps de repérer un morceaux de stèle brisée au pied de la tour.
A bout de forces elle explique cela aux deux autres. Aetius ne préférant pas s'y risquer, ils laissent Yielka aller chercher la stèle ! Finalement, elle la trouve mais semble assaillie par une force puissante qui la met à genoux, épuise ses forces et Aetius est forcé de sortir la sorcière de là ! Trop épuisé pour chercher la seconde partie de la stèle et la nuit menaçant de tomber ils décident de remettre cela à plus tard !



La yogite revient sur les lieux après y avoir entrainé Sif, Goran et Belzyetha ! Elle espère que la stèle complète, écrite en nordique, révèlera un indice ou permettra de couper court aux agissements post mortem de la pelishtim. C'est Belzyetha qui trouve l'autre partie de la stèle profitant que Sif Svanhildr s'occupe du crâne. Grâce aux protections magiques exécutées par Yielka suite à son expérience précédente (qui menacent de ne pas suffire)  et au fait que l'énergie de la Pelishtim est concentrée sur Sif, Belzyetha s'empare de la seconde moitié de la stèle qui était de l'autre coté, sans doute après avoir chuté dans un glissement de terrain !



Les femmes se rendent jusque chez le Taxidermistes où ils réfléchissent à quoi faire de la stèle. Ni Goran ni Belzyetha ne souhaitent la garder et c'est donc Yielka qui la récupère pour la dissimuler avec l'autre moitié, promettant de les rapporter pour les faire traduire par un nordique ! Elle est sûre d'une chose, c'est un sceau qui a servit à enfermer un pouvoir.
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Mai - 20:19
La voix des dieux

Beaucoup s'interroge sur le pouvoir et la ferveur déployée par les Fils de la pureté renouvelée alors que les adorateurs des Dieux Extérieurs restent plongés dans le silence, privés de la voix de leurs maîtres !

Frigg soulève un point intéressant dont Thorgaros avait été témoins le soir de la célébration du mariage d'Ygvâsdr et Yielka. Calenzhar le Faucheur semble capable de manifester la présence de Yog !
Interrogeant le Chœur du Vide à ce sujet ils explique que le Faucheur est un élu, qu'il détient le Feu du Dieu ! Ils tentent d 'expliquer à la rousse que l’énergie de Yog subsiste en Calenzhar afin de permettre la réouverture du passage : la communication avec les dieux ! Il est visible que Yielka est pressée de leur ramener les dieux à tous et de libérer son frère de sa charge, si bénie soit-elle.

La rousse demande alors au clan de Yogites de s'engager dans le combat directe contre l'inquisiteur, exigeant du clan une engagement sans connaitre aucun détail. Le Chœur refuse d'une seule voix arguant de concourir au plan à part égale en tant qu'allier ou pas du tout. Ils  avancent qu'ils ne sont pas des mercenaires que l'ont loue, pas plus que des soldats. Le débat est houleux et la rousse espère cacher ses accointances évidentes prétextant que c'est pour se protéger des manipulations alors qu'elle demande au Faucheur, au Corbeau et à la Petite Sœur de collaborer aveuglément. Hors de question d'être les poins sacrifiables à loisir ou les chiens de guerre obéissants ni d'un côté ni de l'autre. Le compromis est le suivant : une table ronde, une rencontre entre clan afin d’énoncer et de construire ensemble la marche à suivre entre clan alliés, ou rien du tout.
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Juin - 17:15
La traque du Draugr

Profitant des tentions qui agitent les clan guerriers, Yielka se rapproche de Malakat espérant son concours pour réouvrir la Porte. Avec l'aide de Sif Svanhildr, ce dernier parvient à reconstituer une chronologie dans les saga du nord, déduisant alors lequel des auteurs est le plus ancien et a servit sous le règne d'Einar Snerdson, le fil fils de Snerd.

Ils déduisent que le pamphlet critique est inspirée du récit original de son auteur et qu'à l'inhumation de ce dernier, Einar a probablement fait en sorte que l'on oublie son nom. Pas de chance, c'est le pamphlet qui est resté dans l'histoire !


Le coven improvisé se rend donc au tombeaux malgré l'absence de Goran. il sy découvrent le texte original et comprennent que c'est sur les os de la créature qu'est gravé le rituel. Ils pensent avoir découvert ce que Snerd Draugrbane a fait des morceaux de la bête !
Aussi ils se rendent auprès du Banni et après l'avoir convaincu de révéler l'emplacement de la cachette y découvre le bras droit, desséché par la mort et le froid, du Draugr.

De retour en lieu sûr et sous une latitude plus clémente, les trois expertisent le membre couvert de gravures :
Bras droit : « Par le sang consacre ta main, celle dextre qui est la main du pouvoir. »
Tout savoir ! Pas de merveilles, savoir, dans icipartout comme la source ! Ruptures torsion du cœur croisement et pouvoirs rassemblés ! Saignement dans l'ouverture bien que les mondes traversent la jonction ! Ramper forces dieux rêver ! Nous éclairer dans la vue incomprise non contestée Nyerliathoptep Ishubniggrath !"


Après réflexion, il semble que se soit bien une partie du rituel qui explique la marche à suivre. le problème c'est qu'il semble bien que la nécromancienne pelishtim qui l'a rédigé n'avait plus toute sa tête.

La yogite livre alors sa traduction confuse des paroles sorties du crâne de la Pelishtim :
"XADA-HGLA ! ZOD MANIS ZI BA! ZIR ILE TEHOM QUADMANIA!" : "Rien n'est manifeste sous aucune forme ! Je suis le premier, le Chaos primordial !"
Les trois sorciers sont perplexes, ça ne semble avoir aucun rapport avec ce qui est écrit. Malakat suppose alors qu'il s'agit d'un morceau de l'incantation, peut-être le début.

Cependant il leur reste maintenant à mettre la main sur les restes manquants du Draugr, ils cherchent la piste.
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Ven 8 Juin - 3:31
La traque du Draugr II

Le sceau de la Norne
Après avoir fait le point avec Belzyetha et Calenzhar au sujet de la trouvaille des trois sorciers, les Sœurs parlent au Frère de leur rencontre avec les deux Yogites du Sud: Kofi et Yalek. Calenzhar décide d'aller à leur rencontre alors que les deux sœurs s'en vont vers le nord, faire traduire la stèle.

Elles vont à la rencontre de Sif dans le nord après avoir convenu avec Calenzhar qu'ils se retrouvent à la Carramaure. Une fois arrivés ils se retrouvent tous les six sur le territoire des Nornes. Yielka dépose les deux parties de la stèle rassemblés :

L'Aesir traduit à la lecture son dialecte natal :
« Asenath, toi qui brava la mort finit par la trouver. Qu'au nom du Gel reste à jamais figée. Que l'irréparable sur les os gravés, soit de tous oublié à jamais. »
Désormais en mesure de graver une nouvelle stèle, ils pourront peut-être enfermer à nouveau l'esprit immortel !

L'Egide d'Ymir :
La question reste entière : Où sont les autres tronçons du Draugr ?  Belzytha propose de fouiller les lieux de cultes connus. Sif Svanhildr propose de se rendre au Temple du Givre où elle a vu une statue similaire à celle où ils ont trouvé le bras avec Malakat ! L'expédition s'annonce rude et la Petite Sœur du Chœur du Vide montre des signe d'agitation palpable...
Au bout d'un périple rude dans le grand nord, soumis aux épreuves du froids, ils entament d'escalader toutes les statues colossales de la région ! C'est Belzyetha qui finit par trouver, au sommet de la plus proche du temple le crâne de la bête !


Une fois traduit le texte en shemite les perspectives s'éclairent - ou pas - :
« Attendant la lune, mets toi dans un état altéré de conscience. »
« XADA-HGLA ! ZOD MANIS ZI BA! ZIR ILE TEHOM QUADMANIA ! »
Aucun avant et après, aucun espace et aucun temps : juste la somme des possibilités, toutes les lignes s'entrecroisant source aeteral grotesque et sans fin. Pas au dehors ; je suis, je ne suis pas opposé à rien. Tout ! Azathoth aeternus. Rien ! Toute raison est suicide pour l'âme. Je suis, je ne suis pas la non réponse, toutes les réponses. Crie ! Folie ! Viemort ! Amourhaine ! Attractionrépulsion ! Espoir de séparation pour mettre fin à la vie, à la mort ; esquissée, arrachée !

Calenzhar reconnait le nom d'Azathoth et Belzyetha l'interroge, arguant que le dit dit tout et son contraire ! Précisément ! Les sorciers réalisent alors qu'ils avaient la solution depuis le début : l'Alpha et l'Omega, la Création et la Destruction. Depuis le début la voie résidait dans l'intervention de la Bouche de la Folie :  Azathoth !

La déduction de Malakat était juste elle aussi. Les mort perçant émanant du crâne à l'air libre de la nécromancienne étaient le début de la formule ! Il reste désormais à trouver les autres morceaux, probablement dispersé, confiés à plusieurs prêtres. Belzethya et Yielka sont d'accord, il est probable qu'ils aient été placés chacun dans un endroit différent.
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apocryphe de Skelos :: Rp :: Aventures hyboriennes :: Aventures-