AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Apocryphe de Skelos
Nous vous informons que tous contenus, fan-fiction ou production artistiques posté sur notre forum est la stricte propriété intellectuelle de son créateur/rédacteur.
Aussi toute reproduction, partage ou utilisation de ces contenus sans autorisation directe de son créateur est proscrite !
Dans le cas où l'autorisation vous a été donnée, pensez à créditer l'auteur et à sourcer, merci d'avance.

Sur ce, bon jeu !



 


Les Dagues Mystérieuses [Axe d'Intrigue]

 :: Rp :: Aventures hyboriennes :: Axe d'Intrigue Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 5 Mar - 18:28
Axe d'Intrigue, scénario semi-dirigé
MJ : Noise Blasphemer


Personnages impliqués :
Frigg, Naïm, Gladius, Morcant, Yielka, Ygväsdr, Nesiris, Thorgaros

Situation initiale :
Frigg la Rousse avant sa disparition trouve une dague mystérieuse dans les ruines de Xullan la Maudite. Elle décide d'en parler à la sorcière Yielka afin d’avoir son avis sur l'objet qui semble suinter la magie.

Péripéties :

Naïm qui était avec elle lors de la découverte est très intéressé par le dague et parvient à négocier auprès de la sorcière d'être présent au rituel qui va être nécessaire pour l'expertiser. Yielka accepte et demande à Gladius de veiller à ce que le rituel se déroule sans accroc.
Entre temps, Naïm apprend que le nordique Ygväsdr détient une dague curieuse lui aussi mais visiblement d’une nature différente.

Glissade dans le temps :



Alors que le rendez-vous entre Yielka, Naïm et Gladius est pris pour le rituel;  Ygväsdr les rejoint par hasard juste avant que celui-ci ne démarre et se tient présent aussi. La sorcière retourne dans le temps du passé où a été forgée la dague mystérieuse et est accablée de visions !
L'assistance peut entendre les paroles de la sorcière :
"Il n'y a pas de Temps, nous sommes en dehors de son lit. Toutes les choses sont arrivées par le passé. Toutes les choses arrivent maintenant. Tout et Un ! Ici les hiéroglyphes de l'ancien Naacal, langue légendaire de l'antique Mü.
«Dans le berceau des Jours sans Nom, le Léopard au Miroir Fumant mange la lune et le soleil, il n'y a pas de commencement, il n'y a pas de fin, les bouches invisibles les dévorent de chaque côté, comme prélude à un baiser hideux. Vous les verrez à temps."

Il forge et il accouche les cauchemars dans la folie et le chaos, donne vie à cette lame ! Il a VU ! Il VOIT ! JE VOIS ! Le Jagar du Miroir Fumant !
Alors, c'est un grand homme qui boite portant une coiffe aux plumes brillantes et un miroir noir brillant à la cheville  qui s'avance  Le Chaos Rampant dit que sous ce masque il règne sur le continent ancien et qu'il boit le sang de milliers de sacrifiés pour l'apaiser !
"

La devineresse saisit alors Gladius par les épaules, en transe et lui hurle : " NE REGARDE PAS DANS LE MIROIR  !!  NE REGARDE PAS DANS LE MIROIR !!". Puis elle ajoute : "Je connais son Nom ! J'ai entendu son Nom et je dois le confier à quelqu'un !" Elle murmure alors quelque chose à l'oreille de l'ancien gladiateur avant de s'effondrer épuisée par le rituel !

Alors qu'elle rejette la corruption de son corps, le némédien Gladius décide de l’absorber et Naïm en profite pour tenter de voler la dague !

L'Enquête de Naïm :
Rentré bredouille et désormais convaincu que ce n'est pas la dague des Jours sans Noms qui l’intéresse, Naïm tente d’obtenir par un certains nombre de moyens la seconde dague, détenue par le nordique Ygväsdr.
Diverses négociations sont menées et finalement, Ygväsdr fini par accepter que la dague soit examinée par  Morcant, medium et chef des frères d'exils avec l'assistance de la sorcière. Cette expertise vise à décider quoi faire de cette dague et de la précédente.

La Folie de l'Ombre :
Depuis qu'il a ingéré la corruption du rituel exhalé par la sorcière, le némédien Gladius est perturbé et assailli de cauchemars terribles presque chaque nuit ! L'un de ces cauchemars ne semble pourtant pas être un simple rêve ! Il part consulter la sorcière à ce sujet car il semble qu'elle connaisse l'entité liée à la dague qu'elle appelle par plusieurs noms. A ce titre, pendant qu'elle interprète le cauchemar de l'homme en tirant les osselets, la nuit s'assombrit et un vent de peur souffle sur la contrée alors qu'elle  révèle à Gladius la nature des horreur qui assaillent son esprit !
Elle déconseille à l'homme de s’approcher de la dague des Jours sans Noms ou de tenter de s'en emparer et promet de chercher une issue pour que son esprit se soustrait aux cauchemars tout en pressentant qu'ils s’aggraveront avec le temps si rien n'est fait ! Gladius entend demander conseil à Nesiris afin de cherche une piste nouvelle.
avatar
Messages : 167
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Mar - 20:28
Une couteau à viande, ou pas


L'expertise de la seconde dague effectuée par Morcant et Yielka au Perchoir des vents Chauds  a révélé la véritable nature de la dague. La dague est gravée du nom d'Ibis sur le pommeau en forme de bec.
Ce poignard provient manifestement de Némédie vu sa facture mais on ne connaît pas son origine réelle ou son créateur. La lame d'argent est gravée de Hiéroglyphes cérémoniels sur les deux côtés et qui se traduisent par : « Il n'y a pas de paix de l'autre côté de la Porte. » Cette phrase dément visiblement la vision du pouvoir de la plupart des sorciers qui tirent leur puissance des choses innommables qui se love au delà des Ténèbres Extérieures.

La vision du Fils du Chaman :
La dague octroie des visions de la Némédie et de la Stygie : Une personne est ligotée sur un autel de Set offerte au dieu des serpents. Une dague setite s'enfonce dans son cœur et l'arrache, offrant l'âme au dieu Serpent pour l'appeler ! Alors que l'avatar se manifeste, une ombre encapuchonnée sort de la foule des spectateurs et frappe le Serpent géant avec la dague d'Ibis ! Celui ci se dissipe dans un cri abominable, fumant, sifflant et disparaît !

Cela permet au groupe d'apprendre que c'est une puissante lame enchantée. La puissance du nom d'Ibis qui y est inscrit fait appel à l'énergie du dieu afin de bannir les forces obscures lors de rituels de bannissement ou d'exorcisme ! Elle peut être utilisée aussi dans des rituels de protection pour graver des signes ou tracer des cercles afin de se protéger des horreurs et des serviteurs des dieux extérieurs. Les monstres et créatures n'approcheront pas, un serviteur humain lié à un « démon » sera simplement très mal à l'aise dans un lieu protégé ou sacralisé par la dague ou à proximité de celle-ci.

Le poignard est maudit néanmoins, il faut prendre des précautions pour l'utiliser : il puise dans l'énergie de l'utilisateur et peut déclencher des crises d'épilepsie à tout moment ! Si lors d'un usage unique le risque est peu élevé (1 fois par jour) les crises deviennent plus aiguës et plus fréquentes avec le temps. La malédiction peut être combattue et déliée grâce à des prêtres, des moines ou des sorciers invocateurs connaissant des rituels d'exorcismes appropriés.

Des conclusion hâtives :

Ils comprennent alors que la dague sert à chasser/détruire les Démons qui se manifestent sur le plan matériel. Si, sur un dieu comme Set cela ne chasse que l'énergie de l'avatar pour le renvoyer à son origine, en revanche un démon mineur serait probablement définitivement détruit.

Ygväsdr et Yielka voient immédiatement l’intérêt d'utiliser la dague lors du rituel prochain du "Mariage de la Lune de Sang". De même, son usage en tant qu'objet d'exorcisme n'est pas à négliger dans le cas d'Etelya et cela n’échappe pas à Morcant !

Cependant, si la dague est désacralisée au nom du grand ennemie d'Ibis -Set_ comme le désire Naïm, elle perd ses propriétés exorcistes sans pour autant voir la malédiction être levée ! Si ce geste de consécration octroiera à Naïm d'attirer l'attention de son dieu se sera au prix du sacrifice de l'arme qui pourraient les tirer d'affaire !

Ygväsdr refuse de donner la dague à Naïm et proclame ses intention d'affronter le démon qui le concerne avec elle ! Yielka ne semble pas à l'aise à cette idée et se "protège derrière le cimmerien Thorgaros. Finalement Ygväsdr rejettera l'a dague en proie à une colère noire et Yielka en profitera pour l'écarter du jeu en la confiant à la garde de Thorgaros avec l'ordre de la remettre à Morcant !
avatar
Messages : 167
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 15 Mar - 15:03
Celui qui voit et qui n'est pas vu :

Après la mésaventure, Yielka décide de se rendre à la tour de la Vigie pour parler à Naîm. Elle lui dit qu'Ygväsdr 'na plus la dague et elle l'enjoint à être prudent ! Naïm déclare avec orgueil qu'il n'est pas guidé par aucune de ses émotion et que tous sont stupide de ne pas lui laisser la dague !
Yielka le pousse, le comparant à Ygväsdr dans son orgueil pour l'obliger à écouter ce qu'elle a à dire par vanité !

Mais l'alter égo de Naîm se manifeste pour essayer de convaincre la sorcière de dissuader Naïm de son projet d’obtenir la dague. Elle comprend alors que "l'habitant " de Naïm n’est pas un étranger mais une partie de ce qui fait l'homme et qui a été divisé par le ritualiste ! La dague a servit à séparer son essence afin de diviser le pouvoir qui réside dans le sang de l'homme. Comme ce dernier ne se souvient pas de son ascendance elle doit lire dans son sang.

Là dessus, elle a une idée pour pousser Naïm à écouter ! Elle lui hurle dessus, le pousse, l'insulte le frappe le forçant à admettre qu'il n'agit que par orgueil et vanité ! Et finalement il est prêt à entendre et la sorcière insinue le doute dans les convictions du jeune homme qui décide de ne plus chercher à s'emparer de la dague, pour l'instant !
avatar
Messages : 167
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Avr - 14:27
Il en est fini de la Dague d'Ibis

Gardée par Morcant, la Dague d'Ibis trônait là où personne ne penserait à la chercher : en bonne place, exposée dans sa chambre !
Mais le cimmerien a été lâchement assassiné ! Alors que tous sont affairés et accablé par la chute du Capitaine, Ygväsdr repère la dague sur le présentoir et la reconnait. Il s'en empare discrètement alors que personne ne le remarque.

Il la cache et fait silence sur le sujet alors que tous se demande quel lien ce vol a avec l'affaire du meurtre du cimmérien (c.f. : Aventures Hyboriennes / Aventures / La longue nuit ).

Après une longue dispute et un désaccord tranché avec sa compagne au sujet de la dague le nordique décide, peut-être à contrecœur de détruire l'objet, préférant l'oblitérer que de le voir tomber entre d'autres mains que les siennes. Il propose de le balancer dans le volcan, de la fondre dans la forge d'Ymir, de la jeter dans un des portails du Temple du Givre ou d'utiliser l'Abime de Yog du temple de la femme pour s'en débarrasser !

Yielka qui travaille sur la consécration du Temple du nord en attendant le retour tant espéré de son frère Calenzhar pousse à sacrifier l'objet magique sachant qu'elle doit opérer la dernière consécration !  Le nordique la laisse faire sans s'interposer ! A l'issu du rituel la dague est jetée dans la fosse et la prêtresse adresse ce sacrifice au Dévoreur.
La fosse dont le feu mystique dévore l'objet le fait disparaitre de ce monde, tout au moins...

Mais qu'est-il advenu de l'autre dague et des cauchemars de Gladius qui semblent s'être apaisés pour l'instant ?
avatar
Messages : 167
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apocryphe de Skelos :: Rp :: Aventures hyboriennes :: Axe d'Intrigue-