AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Apocryphe de Skelos
Nous vous informons que tous contenus, fan-fiction ou production artistiques posté sur notre forum est la stricte propriété intellectuelle de son créateur/rédacteur.
Aussi toute reproduction, partage ou utilisation de ces contenus sans autorisation directe de son créateur est proscrite !
Dans le cas où l'autorisation vous a été donnée, pensez à créditer l'auteur et à sourcer, merci d'avance.

Sur ce, bon jeu !



 


La longue nuit [Aventure Terminée]

 :: Rp :: Aventures hyboriennes :: Aventures Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 12 Jan - 15:26


Aventure, sénario semi-dirigé
MJs : Première partie Lhyrden/Noise Blasphemer
Seconde partie  Lhyrden/Noise Blasphemer.

Lancement : 09 Avril 2018 au 14 Avril
STATUT : TERMINE

Pour cette aventure les joueurs seront laissés entièrement libre de leurs propositions et du mode de résolution de l'intrigue.
Cela demande aux joueurs d'être proactifs et riches de propositions, aucun des ADMIN ne sera dirigiste, à aucun moment. Il vous appartient de trouver les idées, de mener les enquêtes et de découvrir les informations au cours des RPs libres qui se présenteront entre les personnages. C'est à vous de trouver les solutions qui ne sont pas écrites ni prévues à l'avance. Par conséquent une proposition originale, inattendue ou imaginative donnant du jeu à un maximum de personnages aura de grande chances de réussir.

il est impératif, que vous fassiez remonter les indices et informations découverte aux MJs qui sauront vous aider à en tirer les conclusions en fonction de vos actions.

Seules quelques scènes "clés" seront "verrouillées", des points de passage narratifs concernant les résolutions des actions collectives. La encore, l'issu de ces scène n'est pas écrite, c'est l'environnement et le contexte qui sont préparé à l'avance. Les MJs n'auront donc aucune maitrise des résultats que vous obtiendrez ! En revanche ils vous servirons avec plaisir, les conséquences immédiates ou plus lointaines de ces actions.


Le lancement :
Le début de l'Aventure se fera de manière subtile par des indices disséminés au travers de scène RPs, l'intervention de certains personnage ou la réponse orientée à certaine de vos actions libre en RP. Tout ce que votre personnage proposera comme action personnelle pourra être utilisée par les ADMIN comme levier éventuel. Cependant il vous sera annoncé sur le forum que le scénario a commencé quand se sera le cas.

Sachez, que des indices ont dors et déjà été mis en place pour préparer ce lancement, à l'heure actuelle et que certaines des actions RP provoquée par les contexte du scénario de "L'Héritage", seront utilisés prochainement.
avatar
Messages : 167
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Mar - 18:39
Introduction :

La Prophétie du Gel :

Ygväsdr part en quête d'Ymir après avoir été alerté sur les augures mauvaises par la sorcière. Lokias le rejoint et l’accompagne car il a reçu un rêve de la part des morts. Après la chute du clan Björnkriger, les deux hommes parcourent les montagnes à la recherche du Banni afin de le questionner. Le Géant délétère les envoie faire face au froid :
« Ainsi vous cherchez le Père du Givre petits hommes ? Vous pensez pouvoir le confronter ? L'interroger ? Êtes-vous au moins assez forts ? Assez forts, assez désespérés ou peut-être assez fous, petits hommes... Affrontez donc la montagne, faites face au froid mortel et défiez, devant le Temple du Givre, les frères qui m'ont autrefois rejeté... Alors peut-être le Géant du Gel daignera vous accorder son intérêt ! »

Aussitôt les deux hommes filent vers le Temple du Givre et combattent avec ardeur les géants qui le défendent ! ils attirent par cela Atali, la Fille du Géant du Gel et doivent passer son épreuve. Les hommes aux hormones en feu se laissent attirés et guidés dans sa course. Jusqu'à un pic où Ymir leur apparait, l'avatar du dieu en personne se manifeste et délivre une prophétie :

« Quand la Tisseuse enseignera la langue des serpents,
Quant la nuit avalera le jour, plongeant les hommes dans les ténèbres,
Quand le Frère retournera à ses Sœurs, porteur de la Flamme du Vide
Alors la horde rampante surgira de la terre.
Le Chaos avalera les âmes !
Porte ce message et faits-toi ma voix !
Sache ô mortel que si le Feu du Dieu est soufflé alors plus de Gel !
Le Dévoreur ne doit pas tomber !
Sinon ma voix et celle des autres dieux feront silence,
Car ses Portes nous seront à tous fermées !
Maintenant va ! Prophète du Givre !
»
avatar
Messages : 167
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Mar - 17:56


Le Héraut du Serpent

Tandis que les signes divins apparaissaient en Terre d'Exil, Gladius de Némédie fut mené par Morcant le Cimmérien au cœur d'un ancien tertre du Tumulus des Morts loin à l'Est.
Gladius espérait contacter son enfant au sein du royaume des défunts et ainsi apaiser son âme suppliciée par les péchés et rancœurs de son passé trouble.
Après avoir combattus les spectres venus tester leur force et leur détermination, les deux Frères d'Exil se livrèrent au rituel de la Voix des Morts.

Gladius parvint a atteindre l'âme de son enfant perdue dans les limbes. Cette dernière trouva un protecteur en la personne du défunt prêtre et alchimiste Amon-Sebek. Mais ce n'était que le prélude rassurant de la vrai épreuve.

Soudain Morcant convulsa, les yeux révulsés, et expulsa de sa bouche une fumée noire hideuse, qui prit la forme d'un serpent menaçant.
Set porta son message sifflant au Némédien :
"Tu es à moi ! Je t'ai choisi ! De moi seul tu devrais avoir peur ! Crache donc sur les Hérauts des bêtes ! Tu es le Héraut du Serpent !

S'en suivit une vision que seul Gladius perçue après que le serpent de fumée se soit fondu en lui avec violence et douleur :
"Un ver de terre sort du sol au cœur d'un temple orné de serpents d'obsidienne. Partout ou le ver passe, tout se corrompt et pourri et bientôt le temple n'est plus que ruines."

Ainsi Gladius de Némédie devint le Héraut du Serpent, champion de Set, destiné a accomplir la volonté de son maître. Car en vérité il en dépend non seulement de sa propre âme, mais aussi de celle de son enfant.

Quand au Cimmérien Morcant, le prix de ce rituel fut élevé, car il sembla vieillir de 10 années en une seule nuit, et les âmes des morts ne lui pardonnèrent jamais d'avoir amené le dieu noir de Stygie en leur demeure.

Cela mena par la suite à la destruction de Mathghamhain, le village des Frères d'Exil, mais ceci est une autre histoire...
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 34
Localisation : France / Lot et Garonne
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 10 Avr - 13:50
Acte I : Le vers était dans le fruit


Le naufrage du capitaine
Morcant est enfin retrouvé ! Dans le petit tertre au sud est du tumulus des morts, voilà où il reposait tout ce temps. Ygväsdr, Yielka et Wynn s'étaient dirigé par ici afin de l'exploré car il avait été oublié dans la dernière expédition à la recherche du Cimmérien.
Le médium flottait dans sa posture de méditation au centre du tertre. Pour y accédé il a fallu que les trois vivants affrontent les morts et négocie avec eux la libération de leur ami qu'ils espéraient voir reprendre sa place parmi les Frères d'Exil à l'approche de la prophétie !

|Un vent néfaste se lève, charriant l'odeur des tertres et des tombeaux dans les cris d'horreur des spectres !|

Par la bouche de Morcant, les voix des morts des tertres expliquent que l'homme est venu faire la paix, qu'il a révélé les mensonges de Yama mettant un terme aux manigance de la Nécromancienne qui possédait Etelya. Cependant, le cimmérien qui est venue  demander leur pardon après la destruction de Mathghamhain a payé cher cette réconciliation.Il a du passer un pacte le liant aux morts des tertres et renonçant donc à ce que son âme aille rejoindre les sien parcourant la Lande Grise.

Yielka parvient à convaincre les mort de laisser Morcant leur revenir argumentant que les morts anciens respectent la force des guerriers et qu'ils doivent laisser l'opportunité à Morcant de tomber au combat puisqu'il les rejoindra tôt ou tard de toute manière ! C'est donc porté sur les épaules d'Ygväsdr que Morcant retourne parmi les vivants alors que Yielka coure prévenir ses frères de clan et Nesiris qu'ils savent capable de lui prodiguer des soins ! Wynn aide, soutenant le Prophète du Gel dans la tache et ils sont rejoint par Turops.

Pas la moindre chance

Le cimmérien est ramené parmi les siens, anémié, affamé et déshydraté Tout le monde se réunis dans la grande salle près de chez Gladius qui a refait son apparition. Il est temps que tous entendent la prophétie du Géant du Gel et les Signes. Ygväsdr le Prophète du Gel transmet à chacun avec exactitude les mot de cette dernière et tous essaient de comprendre la catastrophe annoncée (c.f. plus haut "la Prophétie du Gel) !

Gladius énonce à son tour son rêve (c.f. plus haut "le Héraut du Serpent") appuyé par les paroles de Morcant au délire" La pourriture est sur nous !"

C'est à l’issue de tous, alors qu'il se reposait que le cimmérien est lâchement assassiné ! Thorgaros le retrouve égorgé sur son lit, dans son sommeil.
|Chacun, où qu'il se trouve dans la forteresse ressent alors un malaise. Une terreur sourde et un sentiment de menace s'emparent des individus et ils se précipitent à l'extérieur à la suite de Thorgaros qui apportait un plat aux souffrant! |

Sur la scène du crime on découvre :
- Une dague de Set à disposition de Nésiris est couverte d'un poison inconnu
Après une analyse rapide de la part de Nesiris, il s'agit d'un ichor noir et visqueux qui sent la pourriture. L'huile noire semble provenir d'une plante inconnue, peut-être un champignon et est différente des poisons utilisé par le culte de Set. Ce poison est terriblement virulent et ses toxine attaquent le système nerveux et le sang de la victime. Les marques de nécrose du sang sur le corps de Morcant en attestent !

- La pierre du bracelet de Morcant est terne, brune et elle ne brille plus. Nesiris pense que la magie de la pierre a été altérée. Yielka confirme plus tard son hypothèse, elle sens la corruption de la pierre. Elle remet le bracelet à Nésiris.

- Ygväsdr récolte dans une fiole un peu de sang du cimmérien. On peut constater plus tard que celui-ci a coagulé en une masse gélatineuse et sombre sous l'effet du venin.

- Que les portes de la cicadelle ont été ouvertes
Aucune porte n'a été fracturée, il semble qui l'agresseur soit entré et ressorti tout simplement sans alerté l'attention.

- Que la danseuse que Morcant avait pris pour femme et qui était alors à son chevet est dehors devant les portes. Cette dernière emmenée à la prison de la forteresse pour y être interrogée. Ces divers interrogatoires révèlent qu'elle en se souvient pas avoir ouvert les portes. La seule chose dont elle se rappelle se sont deux yeux. A un instant elle était au chevet de Morcant, l'instant d'après, elle était devant les portes ouvertes. Tout cela laisse penser à un puissant sortilège d'hypnose ! Nesiris parvient à s'emparer du dernier souvenir de l'esprit de la jeune femme et y voit deux yeux mauvais et menaçants !


Un bucher funéraire est érigé devant la forteresse et les honneurs et derniers adieux son présentés à Morcant. Pleurs, cris et oraisons sont offerte à Morcant avant qu'on ne mette le feu au bucher et que les morts des tertres ne viennent emporter son âme avec eux.

En proie au doute

Gladius s'entretient avec Yielka au sujet de leur différent, la femme refuse d'entendre encore une fois les excuses du némédien.
| Des sifflement rageur de serpents s'élèvent dans l'air alors que la nuit s'abat brutalement sur la terre d'exil ! La colère de Set est manifeste ! |
Gladius défie son dieu, presque à le renier, l'accusant de lui faire perdre ses amis et tout ce à quoi il tient un à un ! Immédiatement, le châtiment des favoris du Dieu des Serpents se manifeste et des cobras s'attaquent à Gladius !

Nesiris trouve en Turops un nouvel allié et essaie de prendre les choses en main afin d'agir contre la catastrophe annoncée ! Mais quel sont les moyens pour l'éviter ?

Les sages paroles de Thorgaros semble ramener le némédien à la raison. Ce dernier se voit alors confié la responsabilité du clan par Gladius qui ne se sent pas de guider qui que se soit d'autre. Mais le cimmerien, petit frère spirituel de Morcant saura t-il porter les responsabilités de son ainé ?

Le Prophète du Gel s'interroge sur l'avenir car désormais, la prophétie est délivrée. Son rôle est-il terminé ?

La Maitresse du Choeur est accablée de colère et d'impuissance ! Saura t-elle rester clair voyante, obnubilée par le retour annoncé de son frère ?

Wynn, projeté dans le chaos du moment par le prophète du gel semble vouloir faire ses preuves, mais son calme distant le protègera t-il ?

Gladius est désorienté et égaré ! Ses parole incendiaires à l'attention de son dieux auront des conséquences néfastes ! Qu'adviendra t-il alors du Héraut du serpent ?

Nésiris prouve largement sa compétence et son implication. Pourtant, certains ont toujours du mal à lui accorder leur confiance. Cela scellera t-il un nouveau schisme après que tout aient été uni par le naufrage du Capitaine ?
avatar
Messages : 167
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Avr - 13:50
Acte II L'acide ronge

La Colère de Set


Partout sur les terres d'exil des attaque sont menée par les Serpent et les Favoris de Set. Village, habitations et bâtiments en tout genre sont visés. Ils s’infiltrent par tous les interstices.
Des attaques de serpent et de serpents géants se manifestent dans toutes les habitations et villages des terres d'exil. Le comportement des animaux est étrange. Ils semblent avoir fouillé, extirpé les vêtements des tiroirs et regarder dans tous le recoins !
Dans le nord, au delà des neige où il fait trop froid pour les reptiles, ce sont les squelettes morts-vivants qui se chargent du travail !

A la suite de cela Wynn va rencontré l'enfant de Jhebbal Sag à la Source Asséchée espérant que le serviteur de son dieu pourra l'aider. Il demande ce que les bêtes savent et si les animaux ont senti quelque chose. L'homme- hyène répond que les bêtes ont senti la colère de Set et que le dieu a envoyé ses serpents partout sur la terre d'exil à la recherche de quelque chose d'important !

Un poison venu d'ailleurs

Suite aux déductions de Nesiris au sujet du poison, le Prophète du Gel décide d'aller interroger un être venu d'ailleurs pour répondre à ses questions au sujet de ce produit venu d'ailleurs. Il est convaincu que la substance vient ou a été fabriquée à partir de quelque chose qui vient de la Contrée des Rêve ! Morcant avait parlé des Gnoph-Keh alors Ygväsdr va interroger le banni sur ses frères. Il veut savoir si quelque chose a passé les portail ! Le Jotun répond que ses frères les empruntent tous les jours mais il évoque aussi N'Kai et l'abomination noire qui s'y love quand on lui parle de l'ichor noir ! Selon les légendes N'Kai abritent des horreurs de cauchemars, mais ne sait en dire plus.

Un bien maigre lègue

Ygväsdr après cela décide de se rendre aux égouts suivant son instinct au sujet de la vision de Gladius ! Il découvre un petit campement abandonné avec quelques objets : un turban des chasseurs de reliques, une gourde, un bouclier stygien, et des vielles notes. Dans ce carnet de note il reste quelques ligne écrite par un inconnu à la recherches de secrets anciens :

« Je panse mes blessures. Hélas, mon savoir sur les poisons ne m'est d'aucun secours, cet acide est brûlant et semble corrompre ma chair ! Ce qu'il y a là-dessous est néfaste !
Pour une raison troublante, cela me rappelle des choses évoquées dans d'anciens ouvrages de la Stygie que j'ai réussis à consulter malgré l'interdiction ! A cette époque je faisais des recherches sur l'ancienne Valusie et sur les lignées nobles de la Stygie. Cependant, je doute que cette créature soit apparentée à Set, mais pour une raison que j'ignore sa nature ignominieuse me semble familière. Est-il possible que d'une façon ou d'une autre ces choses soient liées aux anciens Hommes-Serpent ? Et si c'est le cas, mes soupçons au sujet des trahisons des hautes castes sont-ils justifiés ? Serait-ce donc, en réalité ces créatures millénaires qui seraient détentrices du vrai pouvoir des prêtres ? Je n'ose y penser...
Je ne dors plus, je ne mange plus... Je dois retourner voir l'Archiviste. J'ai trop de questions. »


De fâcheuses coïncidences

Tous se réunissent pour partager les informations dont ils disposent à la taverne de Fabhcun Gorm. Les investigateurs se sont rendu compte que la Dague d'Ibis gardée par Morcant a disparu du présentoir où il l'avait déposée. La suspicions s’orientent donc sur un coupable : ce serait un démon qui a supprimé le Capitaine et s'est emparé de la dague afin d'être sûr que cette dernière ne soit pas retournée contre lui ! La puissance du sortilège d'hypnose et la provenance mystérieuse du poison semble confirmer en tout cas que le coupable n'est peut-être pas un homme.
rentré, constaté les cadavres, le coffre vide, l'avertissement de set la terre qui tremble alors qu'ils essaient de contacter set.
Tous les indices matériels étant à disposition de la guérisseuse Nesiris, le groupe entier se rassemble. Les tensions politiques sont fortes entre les faction de vénérateurs d'Ymir et de Set.  Après des palabres tendue et acérées, Gladius finit par déclarer un combat en duel à Ragnard dans l'arène ! Les deux hommes remettent ce règlement de compte à plus tard pour respecter la parole qu'ils ont donné l'un est l'autre (respectivement à Morcant et Ygväsdr) de rester unis dans l'adversité face à la Prophétie !

Les vénérateurs du Serpent se dirige vers la Cité sans Nom afin de réaliser un rituel pour contacter Set et l'interroger pour connaitre la raison de sa colère. Les nordiques accompagnent en bras armés !

Pendant ce temps Ygväsdr entraine Yielka dans le sud afin de lui montrer le campement. Il l'interroge sur Calenzhar sans vouloir s'expliquer et lui raconte qu'il doit voir l'Archiviste !

Au cœur de la Cité sans Nom

Le groupe composé de Wynn, Nesiris, Thorgaros, Gladius, Turops et Ragnard prend la direction du grand temple de Set au cœur de la cité abandonnée. Ils ont l'intention de pratiquer un rituel pour contacter le Grand Serpent. En arrivant sur les lieu Wynn et Ragnard restent à l’extérieur. A l’intérieur du temple, les autres découvrent les cadavre de membres de la Main Noire. Gladius se rend compte qu'un coffre qui été dissimulé dans une alcôve derrière le temple a été vidé !
Alors que les setites s’appètent à pratiquer un rituel de contact Set se manifeste par lui même ! La terre tremble et sa voix résonne :
« Héraut du Serpent ! J'ordonne et tu obéis ! Cherche ! Trouve ! L'échec n'est pas permis ! Il ne l'a jamais été ! Ton échec est celui de tous ! Vous tous entendez la voix du Père des Serpents ! Échouez et tout ce que vous connaissez, tout ce que vous aimez, tout ce que vous désirez et n'avez jamais désiré un jour sera broyé dans mes mâchoires, dans ce monde ou dans l'autre qui vous sera désormais interdit ! Je ferai pleuvoir les venin, le sang et le ravage sur cette terre ! »

Pendant ce temps Ygväsdr convainc Yielka de l’emmener à Cité sans Nom. La femme l'a parcouru à plusieurs reprise dans un état plus ou moins confus et il lui demande de l’emmener voir l’Archiviste pour suivre la piste du journal abandonné. Les deux traversent la cité par un chemin inhabituel et la femme manque de s'y perdre à plusieurs reprise, désorientée. Finalement, ils tombent sur le groupe à l'entrée de la salle d'archives et tous se prêtent main forte face aux morts-vivants.
Une fois à l’intérieur le spectre est difficiles à interroger:

-Le spectre refuse de parler de l'idole et répond avec véhémence que ce n’est pas pour les esclaves et que l'historie de l'idole a été définitivement enterrée avec le Fraticide  ! Il semble n'avoir rien à faire des allégeances des investigateurs vis à vis de Set et du titre de Gladius.

-Alors qu'ils l'interroge sur quelqu'un qui serait passé avant eux l'interroger également, l'Archiviste par d'un érudit qui venait de Sepermeru et qui cherchait des réponses sur les anciennes lignées et sur l'Abomination Noire de N'Kaï !

- Nesiris demande à consulter ce que devait voir l'érudit qui n'est jamais revenu. L'Archiviste n’accepte de lui donner cette information qu'en échange d'un Œil Abyssal. Par chance la sorcière en avait un sur elle ! La spectre gardien de la bibliothèque des rois géants lui donne alors un codex.
avatar
Messages : 167
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Avr - 15:17
LES PIRATES DE LA MAIN NOIRE



Après que les Exilés aie découverts des cadavres de pirates au cœur du temple de Set de la Cité sans Nom, Gladius le Némédien et Thorgaros le Cimmérien partent enquêter au navire de pierre, le repaire de la Main Noire.
Là, après une distribution de coups plus que généreuse, ils parviennent à capturer le Capitaine et à l'interroger.
Ce dernier leur révèle que Kormick, un officier, à traité avec un mystérieux Exilé, le contrat est d'échanger contre de nombreuses richesses (Acier, feu d'acier, souffre, ...) une idole dissimulée dans le grand temple de Set.
L'Exilé a même fournit une carte pour aider les pirates dans leur tâche.

Cependant Kormick, qui a réussi à s'emparer de l'idole, trahit le Capitaine avec un groupe d'hommes qui lui sont fidèles. L'officier part échanger l'idole en secret et garde pour lui les richesses.
Le Capitaine est furieux et souhaite la mort de Kormick.

Thorgaros et Gladius épargnent le Capitaine qui a finalement été coopératif.

LA TRAQUE DE KORMICK

Les deux Frères d'Exil décident sur l'intuition de Gladius de s’intéresser au campement de "la Poche", le seul camp de la Main Noire situé dans la région nord. Après tout si Kormick se dissimule du Capitaine c'est le lieu idéal.
Effectivement l'intuition était bonne et les deux compères trouvent la planque du mutin, une cabane non loin du repaire des sbires de la Main Noire.



Les compagnons de Kormick se défendent vaillamment, mais ils ne font pas le poids face au Cimmérien et au Némédien.
Finalement après quelques déboires face à un berserker, ils interrogent Kormick qui les prends très au sérieux.
Il leur révèlera que sont employeur est un homme étrange dissimulé par un masque filtrant et qu'il s'habille tout en noir, ne laissant rien entrevoir de sa peau. Cependant, un détail curieux, lorsqu'il est venu récupérer l'idole, des Darfaris l’accompagnaient et portaient le coffre du paiement.
Après cela le groupe est parti vers le Sud.

Une fois ces révélations entendues, Gladius et Thorgaros laissent Kormick attaché et mettent le feu à la cabane.

avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 34
Localisation : France / Lot et Garonne
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Avr - 20:51
Acte III le Temps sera Juge

Le tombeau du Fratricide


Alors que Wynn et Ragnar  viennent trouver Ygväsdr au chevet de Yielka fort mal  en point, le borgne leur rappel les mots de l'Archiviste " Cette histoire a été enterrée avec le Fratricide".

Aussi, il donne aux deux autres nordique du sang de démon emprunté au laboratoire d'alchimie de la femme et les oriente vers les tumulus des morts au nord ouest.

Les deux guerriers s'y rendent sur le champs et découvrent après avoir combattu de Roi des Tertres et sa horde de mort-vivants, une série de tessons d'argile ancien. Rapidement ils les assemblent et découvrent sans mal qu'il s'agit d'une tablette sur laquelle figure un texte. Néanmoins, les cratères curieux sont étrangers aux deux hommes.

Il rapportent la tablette recomposée à la sorcière yogite mais sont à nouveau reçu par Ygväsdr qui leur signifie que la femme est indisposée et dans l'impossibilité de lire ou de traduire le texte. Il les invitent alors à aller voir Nésiris. Peut-être l'autre sorcière aura t-elle des réponses ?



Wynn profite d'une parchemin vierge et d'un morceau de charbon pour copier les reliefs des caractères et remporte la tablette.
avatar
Messages : 167
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Avr - 13:51
La sagesse des vielles pierres

Ygvädr emmène Yielka chez Nesiris pour soigner ses yeux. En chemin ils croisent Xin Tua qui les accompagnent jusqu'à chez la guérisseuse. La Tisseuse retrouvera la vue avec de la patience. Le nordique présente à la stygienne l'un des frottis de la tablette brisée. Cette dernière se rends compte qu'il s'agit d'aklo, la langue mythique des temps anciens. Elle traduit le texte et en fait par à tous ceux qui veulent bien écouter :

"Ici le témoignage de Zaek, scribe et dernier acolyte de mon maître et seul digne de l'avoir accompagné dans son dernier exode. Je suis le témoin de ses aspirations, de son exil et de sa mort. Ce qui n'est pas mort à jamais repose et moi-même approchant de mes derniers instants je réalise toute l'injustice de son
sort. Je m'éteindrai bientôt. La chair pourrit, les os deviennent poussière, la mémoire se perd mais je laisse au temps les écrits qui resteront dans la langue de ceux qui nous ont précédé au-sein l'éternité.

Quoi que fut sa maestria superbe des Arcanes mon maître ne put vaincre à lui seul la force solide et inextricable du Triumvirat. Les appuis du Prêtre-Roi étaient trop forts. Mon maître parvint à convaincre L'Archiviste de lui confier ce qu'il savait de l'Ancienne Valusie et du savoir du Peuple Serpent. Il espéra l'intervention péremptoire de Set en sa faveur, redoublant de dévotion et de puissance dans sa maîtrise de l'alchimie et de la sorcellerie ! Mais il ne fut pas entendu, pas même après avoir finement ciselé et infusé l'idole magnifique durant des décades de rituels ! Le pouvoir de Set habite pourtant la pierre, vivante, et son essence est présente à chaque instant dans les yeux de rubis et sous sa peau de basalte. J'ai vu la rage et la ferveur acharnée de mon maître à la faire naître jusqu'à lui en faire perdre l'esprit par moments !

Celui désormais nommé le Fratricide par les Rois illégitimes, exilé, livré à la mort et a la trahison d'anciens frères, se trouve privé aujourd'hui de la bénédiction de Set et du fruits tous ses efforts. Pourtant, il méritait plus que nul autre de se tenir au-sein du Triumvirat et d'être celui qui, du haut de la tour aux chauve souris, reçoit les murmures des choses ailées qui chuchotent dans les ténèbres. Mais leurs conseils avisés et leurs connaissances anciennes ne furent livrées qu'au Prêtre-Roi !

Le Recours de Kukulkan, ainsi mon maître l'a nommée. Née avec tant de soin et pourtant destinée à être brisée afin que se libère le châtiment du Dieu Serpent sur ses ennemies ! Il ne put ni prononcer l'invocation ni faire voler en éclat dans la rage l’œuvre de ses propre mains ! Le Maître de Guerre ne lui en laissa pas le temps. Injustice ! C'est bien au cœur du temple que désormais sa grande œuvre demeure sous la vigilance de Klahel ! »


- Ils apprennent alors ce qui a été volé dans le temple de la cité sans nom
- Comprennent que l'idole de Set contient une partie de la volonté de Set et que cela justifie la colère du dieu.

A massacre, massacre et demi

Durant ce temps Gladius et Thorgaros écument les camps darfari du sud à la recherche du commanditaires du vols exécuté par les hommes de la main noire :

- Ils découvrent que des darfari ont été massacré par d'autres darfari
- Que certains sont partis ailleurs en prélevant la chair de leurs frère yogites
- Que les hommes hurlent quelque chose d'inhabituel en mourant "Ahuga Matumbo"

Ils foncent au lieu d'invocation et sont repoussés par une horde de sauvage fanatique menés par un chef puissant et masqué ! Ils veulent voir Yielka qui saura leur donner des informations sur les darfari mais cette dernière n'est pas à la villa du sud. Ils foncent donc chez Nesiris.

Le schisme mortel

Gladius débarque chez Nesiris et commence à enfoncer sa porte ! La femme excédée d'être traitée de la sorte à longueur de temps décide de la chasser ! L'homme est incapable d'expliquer convenablement ce qu'il vient de leur arriver au lieu d'invocation ! Il se contente de hurler des élucubrations incohérentes malgré les effort de Yielka, Ygvasdr et Thorgaros pour tenter de garder les gens ensemble.

Wynn arrive alors que Gladius est sur le point de partir en refusant de s'expliquer ! Thorgaros s'échine à écouter les sorcières et le nordique qui tentent désespérément d'identifier l'ennemi et ses motivations avant de foncer au combat. Le chaman décide d'aller à la suite du némédien. Thorgaros finit par faire de même et Xin lui emboite le pas. Refusant de les laisser tomber Ygvasdr finit aussi par les rejoindre.
Yielka, incapable d'utiliser son arc propose à l'autre femme qu'elles étudient leurs derniers indices espérant trouver une solution pour soutenir leurs camarades !

Gladius monte un engin de siège devant le lieu d'invocation et tire à boulets rouges au milieu des darfari alors que l'adversaire s'y est retranché ! Rapidement c'est l'escalade de violence ! Les guerriers parviennent à tuer Matumbo et Gladius donne le coup fatal !
Le némédien s'empare de l'idole sur le corps de l'homme juste avant que ce dernier ne se change en une abomination sans nom, semblable au ver des égouts! Cela ne suffit pas pour autant à retenir les coups des aventurier qui se chargent d'abattre la créature.

L'énergie du rituel ne pouvait plus être contenue ou canalisée et le rituel inachevé commence à tourner vinaigre ! Un maelstrom d'éclat de débris, d'énergie et d'éclair s’élève repoussant les guerriers ! Les débris se fichent dans leurs chairs  alors que l'air devient brulant ! Une faille d'énergie corrompue déchire l'espace !
Ygväsdr au plus près de la tornade comprend que le massacre perpétré d’abord par Gladius et ensuite par Wynn et les autres - lui-même compris- a déclenché le cataclysme ! C'était la pire décision à prendre !

La porte est close

Après le départ des guerriers Nesiris lis à haute voix, le plus clairement et le plus vite possible, afin qu'elle et Yielka se penchent sur une solution qui apporterait un soutient concret à leur camarades. Pour la stygienne adepte de Set, les révélations sont cinglantes :

Petite imagePetite image

Mais la douleur traverse le corps de la yogite lié au guerrier du nord qui se trouve en plein cœur de la tempête de débris et de flammes ! Elle hurle !  Les deux mystiques ressentent alors l'horreur de la faille et l'urgence ! Nesiris saisit Yielka et tant bien que mal elles essaient de se diriger vers le lieu d'invocation !

Thorgaros qui courrait à la forteresse chercher des renforts croise les femmes ! Il porte Yielka jusqu'au lieu d'invocation et Nesiris suit au pas de course  mais il est trop tard ! Elles arrivent juste à temps pour voir le ciel se déchirer et l'avatar de Yog être être aspiré dans un cri immonde au travers de la faille qui se referme !

Le némédien refuse de détruire l'idole épargnant ainsi à tous les siens la colère du dieu serpent. Gladius hélas succombe au poison méphitique de la chose n'aspirant plus qu'à une chose : rejoindre sa fille et Amon-Sebek dans la mort ! Thorgaros l'enterre au plus vite et fait disparaitre le Recours de Kukulkan.


Désormais c'est certain le sorcier qui préside au rituel qui agit sous le nom de Matumbo est responsable aussi du meurtre de Morcant. Le venin qui a terrassé Gladius sensé être iummunisé, l'origine non humaine du sorcier, sa capacité considérable à l’hypnose, la composition de la substance venue d'un autre monde et sa connaissance du culte de Set convergent. cela est confirmé par le récit sur l'ancienne Valusie et les traitres à l'empire des Hommes-Serpents !

Coupé des dieux et du Vide Exterieur débute alors la longue nuit des dieux où leur voix s'enfonce dans le silence et les temples sommeillent

Désormais, les portes sont closes et la terre d'exil est coupée des dieux !

- La sorcellerie d'invocation Extérieure n'est plus possible
- La voix des dieux fait silence
- L'invocation d'avatar est impossible
- L'ascension mystique est impossible
- Aucune magie faisant appel à l’extérieur ( autre dimension, contrées des rêves etc...) n'est possible. restent possible la sorcellerie, et tout rituel faisant appel à ce qui est déjà présent sur les terres.
- Considérez les portails du temple du givre comme fermés IG
avatar
Messages : 167
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 31
Localisation : Lot-et-Garone
Voir le profil de l'utilisateur https://agentjericho.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apocryphe de Skelos :: Rp :: Aventures hyboriennes :: Aventures-