AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Apocryphe de Skelos
Nous vous informons que tous contenus, fan-fiction ou production artistiques posté sur notre forum est la stricte propriété intellectuelle de son créateur/rédacteur.
Aussi toute reproduction, partage ou utilisation de ces contenus sans autorisation directe de son créateur est proscrite !
Dans le cas où l'autorisation vous a été donnée, pensez à créditer l'auteur et à sourcer, merci d'avance.

Sur ce, bon jeu !



 


Akenfar le kushite

 :: Rp :: Chroniques des Exilés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 15 Sep - 11:43
Le sacrifice

Akenfar, un simple nom pour une nouvelle vie. Même si celle-ci est plus dure que l’ancienne, elle lui offre de nouvelles opportunités. Simple voyageur Kushite, il fut capturé par des Darfaris pour être offert en sacrifice à Yog. La vie de prisonnier était atroce, tortures, famine, vermines en tout genre et la puanteur de ses codétenus.
Mais avec la complicité d’un autre prisonnier partageant ce même destin funèbre, il réussit à s’échapper en tuant au passage le prêtre local.
Dans leur fuite et quand la pression fut retombée, ils se rendirent compte des blessures qu’ils avaient sur tout le corps, dues aux combats pour leur survie. Malheureusement, son compagnon d’infortune ne tenait que par la pression du combat et de la fuite et succomba à ses blessures trop profondes et trop nombreuses.
Akenfar de nouveau seul et épuisé, décida de s’arrêter au prochain village, espérant de l’aide. Mauvais idée cela fut, les villageois recherchaient un voleur qui sévissait  depuis un moment et ils accusèrent ce pauvre akenfar bien qu’il essaya de leur expliquer sa situation et le fait qu’il venait d’arriver. Ils firent peu de cas de ces explications, le condamnèrent et l’amenèrent aux terres d’exils pour le mettre sur la croix où il finirait ces jours pour des crimes qu’il n’avait pas commis.
Des jours passèrent, la faim et la soif le tenaillaient, les vautours attendant son trépas. L’un d’eux plus pressé que ces congénères, se posa sur la croix. Peut-être voulu-t-il accélérer le décès de cet homme.
Venu de nulle part, une hache vint se planter et faire fuir le vautour. Redressant sa tête, Akenfar ou ce qui restait de lui vit une silhouette puissante mais à la démarche féline et déterminée. Une longue chevelure noire cadrant un visage dure et deux yeux acier.
Akenfar écoutait à moitié ce que disait l’homme et quand il fut libéré de cette croix maudite, il put voir enfin un mystérieux bracelet à son poignet, l’homme lui dit de ne pas l’enlever et découvrir son secret ou tout simplement vivre et avoir la vie qu’il souhaite, avec ce nouveau départ. Puis l’homme reprit sa route laissant Akenfar partir de son côté.
Une tempête approche, l’épuisement est trop fort, l’évanouissement est inévitable.
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 15/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Sep - 11:45
Le réveil
Le désert. Le soleil frappe la peau noire d’Akenfar. Il est temps d’avancer s’il souhaite survivre. En se dirigeant vers ce qu’il semble être une oasis, il croise une monstrueuse créature ailée, plus grande qu’un homme et plus large encore d’envergure. Heureusement elle n’a pas remarqué sa présence et il peut la contourner sans difficulté.
L’oasis se révèle être une région aride mais en même temps pleine de végétation. Au moins, la chaleur est plus supportable dans ces parages. Première chose à faire, récupérer de l’eau et de la nourriture. Chose aisée mais s’il souhaite explorer plus avant il lui faut un campement où se réfugier si le besoin s’en fait sentir.
Après quelques jours de construction, enfin un premier campement, de la nourriture, de l’eau et un peu d’équipement bien qu’il soit modeste. C’est le départ pour explorer la région.
En partant au nord, Akenfar croise toute sorte de créatures ainsi que d’autres exilés beaucoup plus agressifs. Bien qu’il ait essayé de parlementer, ils l’attaquèrent quand même. Surement pour piller ce qu’il avait eu du mal à amasser et ce sans se fatiguer. « Pillards, il est temps de mourir ! » dit-il en se jetant dans la mêlée. Quelques secondes à peine et le combat terminé, akenfar regarde ses mains couverte de sang et les cadavres de ce qui fut des êtres humains à ses pieds. «S’il faut en arriver là pour survivre à cette contré, soit ! Ma vie durant j’ai subi les atrocités des autres à mon encontre, il est temps de redresser l’échine et de faire face. Akenfar tourne la tête vers le ciel, et crie : Monde sois témoin, voici la renaissance d’Akenfar Fils de Kush ! »
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 15/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 18 Sep - 9:36
Rencontres et Frayeurs partie I
Quelques jours plus tard, Akenfar décida de poursuivre ses recherches pour installer non pas un nouveau campement mais bel et bien une demeure.
Cela l'amena plus au nord en suivant la rivière, son équipement lui permettait de combattre les bandits mais les bêtes étaient plus coriaces, notamment les crocodiles donc la peau écailleuse faisait ricocher certains coups d'épée.
Il apprit donc à les repérer et à les contourner mais ces régions ont d'autres périls, et c'est en évitant un groupe de crocodiles qu'il tomba sur un camp de bandits.
Bandits qu'il aurait pu vaincre aisément mais c'était sans compter sur un ennemi auquel il ne s'attendait pas : des araignées géantes.
La situation se retourna bien vite contre lui, trop d'adversaires et qui plus est, les araignées l'avaient empoisonnées.
Malgré les résolutions prisent quelques jours auparavant et son serment au ciel, la peur fut plus forte et l'amena à fuir, laissant son matériel le rendant trop lourd. Il courut encore et encore sans même se retourner. Heureusement le poison était faible et ses effets s'estompèrent mais malgré cela, l'épuisement le gagna à nouveau et les ténèbres l'engloutir une fois de plus.
Le lendemain, il se réveilla sur sa paillasse, dans son campement. Mais par quel moyen avait-il pu revenir ici? Aucunes aides aux alentour, les bandits ne l'auraient pas aidés mais achevés et pillés son cadavre. Pendant ses réflexions, un tintement métallique se fit entendre pendans qu'il bougeait. Le bracelet! Peut-être est-ce cela? L'Homme du désert lui avait parlé mais il n'avait pas écouté, il se souvenait seulement qu'il ne fallait pas l'enlever. Mais pourquoi?
Ses pensées furent à nouveau détournées, il lui fallait récupérer ce qu'il avait eu du mal à obtenir et fabriquer. Tant de travail pour le retrouver perdu parmi les araignées. Il devait trouver un moyen de les récupérer.
Après une préparation de nouveaux vêtements et une épée qu'il avait garder de coté, il sorti enfin.
A peine avait-il fait quelques pas, qu'il sentit quelque chose derrière lui, une présence. Il se retourna et vit une femme. Et pas n'importe laquelle. Des tatouages sur le visage et sur les mains sont les plus marquant au début mais son apparence est des plus curieuses. Elle semble jeune mais marqué par la vie et les combats qu'elle a dut mener. Son équipement semble solide et adapté pour le climat local, sa lance et son arc sont d'une facture plus élaborée que ce que l'on trouve dans les parages.
Il ne sait pas pourquoi, peut-être une force que la femme dégage, il se mit à lui raconter ses déboires et après l'avoir écouter elle lui proposa de l'aider pour son équipement. Il accepta, c'était la première fois qu'un autre habitant lui était amical depuis son arrivée dans la région et même avant. Mais garda pour lui une certaine méfiance, au cas où cela serait un piège.
Pendant leur route, elle se présenta comme Yielka, simplement. Il la conduisit vers le lieu du combat et arrivé sur place, il découvrit la force de Yielka. Les ennemis tombaient rapidement sous ses traits et sous sa lance. Il essaya de ne pas être en reste en combattant aussi, en faisant attention de ne pas la toucher avec ses propres coups.
Malheureusement, il ne récupéra pas son équipement, mais Yielka le surprit en lui proposant de poursuivre plus avant leur route et trouver d'autres campements où il pourrait mieux s'équiper.
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 15/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apocryphe de Skelos :: Rp :: Chroniques des Exilés-